copie de peron 015
Accueil Le lycée Projet d’Etablissement

Projet d’Etablissement

Le projet d’établissement

Projet triennal 2017-2020

L’élaboration d’un Projet d’Etablissement est l’occasion privilégiée pour une communauté éducative de
consacrer un temps de réflexion aux objectifs qu’elle se fixe dans le contexte qui lui est propre. Ainsi
structurée, cette réflexion permet à chacun d’inscrire son action en cohérence avec l’action collective.
Le projet d’établissement triennal du lycée Fustel de Coulanges a fait l’objet d’une réflexion collégiale
qui a associé les personnels, les élèves et les parents d’élèves. De nombreux temps de travail ont
permis de dresser un état des lieux partagé et d’identifier les axes de travail et les objectifs à atteindre
pour les trois années à venir.

 

Construit en résonance avec le projet Académique 2017-20, le présent document constitue une feuille
de route pour les membres de la communauté éducative, un cadre dans lequel s’inscrivent les actions
mises en place au service de la réussite des élèves, du dynamisme et du rayonnement de
l’établissement. D’un point de vue opérationnel, des « fiches-action » annuelles déclinent les projets
pédagogiques et éducatifs, en explicitant les objectifs fixés et les indicateurs d’évaluation retenus. Le
plan de formation est construit en lien avec objectifs fixés par le Projet d’Etablissement.

 

Bâti autour de trois axes— excellence pour tous, climat de travail serein et communication de
qualité, le Projet d’Etablissement du Lycée Fustel de Coulanges s’appuie sur des valeurs partagées :
– la confiance, la solidarité, la mise en valeur et le développement des capacités de chacun
– le respect, la communication et l’écoute mutuelles, la responsabilisation et le bien-être au travail
– l’égalité fille-garçons, la diversification des parcours, le travail et l’engagement, la promotion de
l’ambition scolaire

 

Lien vers le projet détaillé : PROJET ETABLISSEMENT 2017-20

Le Parcours Culturel (PEAC)

Un parcours artistique et culturel unique en Alsace

Inscrit dans le projet d’établissement, le parcours d’éducation artistique et culturelle du Lycée Fustel de Coulanges a pour ambition de favoriser l’égal accès de tous les élèves à l’art à travers l’acquisition d’une culture artistique personnelle. Il comprend trois volets étroitement liés (les enseignements, la pratique artistique et la rencontre avec les œuvres et les artistes) et conjugue ainsi l’ensemble des connaissances acquises, des pratiques expérimentées et des rencontres organisées dans les domaines des arts et de la culture. Il s’appuie sur les nombreuses ressources de proximité, les multiples partenaires mais surtout l’énergie, l’implication et la créativité de l’ensemble des équipes pédagogiques.

Couloir 3ème 2

Un parcours au cœur d’une ville d’art et de culture

Le lycée Fustel de Coulanges bénéficie d’une situation géographique d’exception ; à la Cathédrale s’ajoutent le Musée de l’Œuvre-Notre-Dame, le Musée archéologique, le Musée des Arts décoratifs et celui des Beaux-Arts. Dans le cadre des enseignements de plusieurs disciplines, de nombreuses visites sont ainsi organisées en étroites collaboration avec le service éducatif des Musées et ses médiateurs.

 

Un parcours pour toutes les cultures

Décliné sous forme d’ateliers théâtral ou chorégraphique, de visites guidées, de cycle de conférences et de voyage d’études, le parcours d’éducation artistique et culturelle permet aux élèves de vivre d’innombrables expériences et d’accéder à la culture littéraire, théâtrale, historique, patrimoniale et scientifique.

 

Un parcours aux multiples partenaires

Construit selon une démarche de projet, le parcours artistique et culturel du lycée permet aux élèves de rencontrer, d’échanger et de travailler avec de nombreux artistes et professionnels de la culture dans le cadre de partenariats avec les structures culturelles telles que le Théâtre National de Strasbourg, le Centre de Développement Chorégraphique National Pôle Sud, le Centre européen d’actions artistiques contemporaines, des compagnies théâtrales, des conférenciers historiens ou scientifiques notamment.

Au-delà du développement du regard sensible, de l’esprit critique et compétences orales, la richesse et la vitalité de ce parcours permettent aux élèves de devenir de véritables amateurs éclairés.

Actions liées au Projet d’Etablissement

 

Tout au long de l’année scolaire, les enseignants mettent en place des actions en collaboration avec les élèves. Celles-ci permettent de travailler autour d’un des axes du projet d’établissement, et d’en atteindre certains objectifs.

Vous trouverez ci-dessous un panel des actions menées depuis la mise en place du projet d’établissement actuel.

Marienplatz

Echange avec le Gymnasium München-Moosach (à Munich)

 

Chaque année, environ 20 élèves de 2nde participent à l’échange organisé avec le Gymnasium München-Moosach de Munich. La durée totale de l’échange est de deux semaines : une semaine à Munich et une semaine d’accueil des correspondants à Strasbourg.  Cet échange, qui a lieu depuis une vingtaine d´années déjà, donne aux élèves français et allemands une formidable occasion de découvrir, de façon concrète, un autre mode de vie, grâce à l´immersion dans les familles et la participation à un certain nombre de cours dans le lycée.  La pratique de la langue étrangère prendra ainsi tout son sens. Pour les élèves français, il permettra également d´apprécier la beauté de la région qui nous accueille : la Bavière. Un rallye sera organisé dans la ville de Munich et une excursion d´une journée nous mènera jusqu´au lac de Starnberg.

 

 

Quant aux élèves allemands, ils auront l’occasion, non seulement, de découvrir la ville de Strasbourg et son histoire, mais également de prendre conscience de son rôle européen et de le définir plus précisément grâce à une visite du Parlement Européen.

affiche 1

Le Festival Augenblick

 

Depuis 2005, AUGENBLICK explore le cinéma de langue allemande.

L’objectif du Festival est de faire découvrir, par le regard de leurs cinéastes, la culture et la langue de nos pays voisins germanophones. Ainsi chaque année le public peut voir à travers tout le territoire une trentaine de films, inédits pour la plupart, diffusés en version originale. Ce Festival propose une riche programmation scolaire pour les classes de la maternelle au lycée. Ainsi, grâce à la couverture géographique d’AUGENBLICK, les élèves peuvent découvrir des films en version originale dans un cinéma proche, où que se trouve leur établissement.

 

 

L’équipe d’allemand du lycée Fustel profite chaque année de ce festival pour emmener les élèves germanistes voir certains films qui seront étudiés lors des cours. Ces sorties scolaires permettent non seulement aux élèves d’être face à une langue authentique, mais aussi de se construire une culture des pays de la sphère germanophone.

 

Pour plus d’informations : Festival Augenblick

logo kmk

Certification KMK en classe de seconde : un diplôme de valeur reconnu à l´échelle internationale

 

Votre enfant aura au lycée Fustel de Coulanges la possibilité de préparer et de passer les épreuves du diplôme de la certification KMK. L´ensemble de la préparation ainsi que le passage des épreuves sont entièrement gratuits.

 

Qu´est-ce que la certification KMK?

 

La certification KMK est un diplôme international dont les épreuves sont conçues par l´Allemagne (plus précisément par la « Kultusministerkonferenz », commission permanente des ministres de l’enseignement d´où la désignation KMK).

Ce diplôme est passé par des élèves du monde entier et vise une reconnaissance du niveau B1 pour l´ensemble des quatre compétences (expression orale et écrite, compréhension orale et écrite). Il peut être une porte d´entrée pour l´enseignement supérieur en Allemagne : ainsi, il est reconnu dans les Fachhochschulen comme preuve des compétences nécessaires en langue pour y suivre des études.

Passer la certification KMK est donc un moyen d´attester son niveau en allemand de façon officielle et de préparer son parcours post-bac.

 

L´offre du lycée Fustel de Coulanges

 

Le lycée Fustel de Coulanges propose aux élèves candidats une préparation spécifique, proposée par l´assistant d´allemand. Cette préparation est gratuite et basée sur le volontariat.

De plus, tous les professeurs du lycée Fustel de Coulanges ont suivi une formation d´aptitude au passage et à l´évaluation des épreuves du KMK.

 

Les épreuves de la certification : quel niveau et quelles épreuves?

 

Le niveau B1, attesté par la certification, correspond à un niveau de langue souvent atteint par des élèves sérieux et motivés dès la classe de troisième (en LV1) ou en classe de seconde. Il ne signifie en aucun cas le bilinguisme ni un niveau
d´excellence. Les critères d´évaluation sont positifs et tolèrent ainsi des imprécisions et autres erreurs de langue.

 

Les épreuves se déroulent en deux temps:

  • l´évaluation de l´expression orale : il s´agit d´un échange entre l´élève et le jury sur un thème de la vie quotidienne (expression orale dialoguée) et d´un exposé présenté par l´élève sur un sujet de son choix (expression orale continue). La durée totale est de 15 minutes.
  • l´évaluation de l´expression écrite, la compréhension écrite et orale : elle est organisée sur une demi-journée. La durée totale est de 3 heures.

 

Chacune des 4 compétences évaluées entre pour 25% dans la note globale et aucune pondération n’est prévue. Ainsi, l’élève qui n’a pas les points requis pour le niveau B1 dans les 4 compétences, ne peut décrocher le diplôme. La certification propose cependant deux « sorties », selon le nombre de points obtenus dans chaque compétence : A2 ou B1. L’élève n’ayant pas atteint le niveau B1 pourra avoir réussi le niveau A2.

projet action HDA

Projet culturel en Histoire des Arts

 

Tous les élèves du lycée sont invités à participer au parcours artistique et culturel. Des actions concrètes sont menées toute l’année pour découvrir le patrimoine local et rencontrer des professionnels de la culture. Les élèves animent ces rencontres et sont les moteurs du dynamisme artistique du lycée. Musées, centres d’art, visites de la ville, bibliothèques, théâtres, opéras; les sorties proposées sont variées et permettent à chaque élève d’ouvrir son champ de connaissance à la culture vivante qui l’entoure.

Être lycéen à Fustel de Coulanges, c’est aussi développer sa culture générale et devenir acteur et défenseur du patrimoine.

 

Plus d’informations sur le projet ici :  Histoire des arts – projet culturel

projet File ta bobine! ok

File ta bobine

 

Le projet se décline en plusieurs phases.

 

Les élèves ont tout d’abord découvert ce qui se cache derrière MIRA.

 

Ils se sont ensuite approprié les images et vidéos anciennes d’un des corpus proposés. Le corpus choisi s’intitule : « Sports et activités de plein air » qui correspond à l’axe « Sports et société » du programme de seconde.

 

Leur objectif est de réaliser une capsule vidéo afin de réanimer ces clichés endormis, de leur donner une seconde vie. A eux de décider s’ils retracent un documentaire qui nous raconterait le passé ou une fiction humoristique où les images prendraient une autre dimension, nous raconteraient une autre histoire ! Libre cours à l’imagination ! Rendez-vous dans quelques semaines pour voir le résultat !

 

Cliquez ici  pour l’article MIRA à propos de ce projet au lycée Fustel de Coulanges.

jugend debattiert

Débats citoyens en allemand

 

Des élèves de première se sont inscrits avec leur professeur d’allemand Mme Gayrard aux tournois de débats citoyens en allemand.

 

Vous entendrez un de leurs entraînements autour d’un sujet d’actualité en suivant ce lien :

« Le télétravail et l’école hybride »

 

Ce sujet est abordé dans le chapitre « Espace privé et espace public » du programme de cycle terminal.

carte_benin2bis

Projet avec le Bénin

 

Un groupe d’allemand de Seconde LVB participe à un projet inter-établissements entre deux lycées français (Lycée Fustel de Coulanges et Lycée Heinrich-Nessel à Haguenau) et le Lycée de Bembéréké au Bénin. Ce projet comprend différentes actions :

  • l’envoi d’une vidéo (en langue allemande) réalisée par les élèves afin de présenter leur lycée et le centre de leur ville respective aux élèves des autres établissements
  • l’envoi de lettres rédigées par les élèves pour échanger avec les jeunes du Bénin
  • l’envoi d’anciens manuels papiers (donnés par des élèves de Terminale du lycée)
    vers le Bénin. Nous avons en effet appris que les jeunes Béninois qui participent au projet n’ont pas accès aux manuels alors que leurs enseignants souhaiteraient en utiliser dans leurs cours.
  • si la situation sanitaire le permet d’ici la fin de l’année : une sortie commune aux deux classes françaises de Strasbourg et de Haguenau pourrait être envisagée .